U2P CNAMS

Uber reconnaît à ses chauffeurs britanniques un statut de travailleur salarié

01/04/2021

Une première mondiale, Uber a annoncé octroyer à ses chauffeurs britanniques le statut de travailleur salarié.

L’ensemble des 70 000 chauffeurs au Royaume-Uni bénéficieront d’un salaire minimum et de congés payés.

Cette décision intervient un mois après une retentissante défaite devant la Cour suprême. La plus haute juridiction britannique avait estimé, le 19 février, que les chauffeurs pouvaient être considérés comme des « travailleurs » et donc bénéficier de droits sociaux. La justice a donné raison à un groupe d’une vingtaine d’indépendants ; ces derniers estimaient avoir droit au statut de travailleur, compte tenu du temps passé connectés à l’application et du contrôle exercé par le groupe, par exemple, sur leur évaluation.

Uber ne fait ce geste, pour l’instant, qu’au Royaume-Uni et va désormais regarder marché par marché comment il peut faire évoluer son modèle. Le directeur général, Dara Khosrowshahi, a fait, en février, une série de propositions aux gouvernements et syndicats en Europe.

En savoir plus