U2P CNAMS

Stratégie nationale de déconfinement

30/04/2020

Le premier ministre a annoncé le 28 avril la stratégie nationale de sortie du confinement à l’Assemblée nationale. La première phase de ce plan s’étalera du lundi 11 mai au lundi 1er juin. Si l’épidémie continue de ralentir au rythme espéré par les autorités, la seconde phase du plan du gouvernement pourrait entrer en vigueur le 2 juin.

Les règles de déconfinement seront différentes selon la situation sanitaire de chaque département (« rouge » ou « vert »). Les autorités s'appuyeront sur trois indicateurs pour décider :

  -  le nombre de personnes contaminées dans les sept derniers jours ;

  -  la tension dans les services hospitaliers ou de réanimation ;

   - la capacité à effectuer des tests et à détecter les chaînes de contamination.

La situation sera « cristallisée » au 7 mai et permettra de décider d'un déconfinement ou non au 11 mai.

Le Directeur Général de la Santé présentera chaque jeudi une carte des départements et le nombre de cas.

Réouverture des écoles et collèges

A partir du 11 mai, il y aura une réouverture progressive des écoles maternelles et élémentaires sur base du volontariat. Les collèges quant à eux rouvriront dès le 18 mai, d’abord pour les classes de 6e et de 5e. Les lycées devront eux attendre fin mai s’ils pourront rouvrir.

Maintenir le télétravail

Le télétravail doit être maintenu partout où cela est possible, au moins dans les trois prochaines semaines. Pour les autres, la pratique des horaires décalés doit être privilégiée.

Les commerces, saufs les cafés et restaurants, pourront rouvrir le 11 mai

Les marchés seront autorisés sauf si les maires ou les préfets estiment qu’ils ne peuvent faire respecter les gestes barrières.

Une décision sur les bars, cafés et restaurants sera prise fin mai.

Les masques obligatoires dans les transports.

Les transports collectifs seront réouverts mais avec une capacité réduite. Seul un siège sur deux sera accessible et une limitation des flux doit être mise en place si nécessaire.

Aux heures de pointe, les transports pourraient être réservés aux personnes qui travaillent (avec un éventuel contrôle).

Le port du masque sera obligatoire dans l’ensemble des transports.

Pour les taxis, le Premier ministre a déclaré que « le port du masque sera également obligatoire dans les taxis et les VTC qui ne disposent pas du système de protection en plexiglas ».

Les déplacements seront autorisés librement et sans attestation.

Ils seront cependant limités à une distance de 100 km, sauf pour un motif impérieux, familial ou professionnel.

Pas de grands rassemblements

Les médiathèques et petits musées pourront rouvrir dès le 11 mai.

A contrario, les salles de concert, théâtre, grands musées, salle des fêtes, resteront fermés jusqu’au 2 juin.

Les grandes manifestations sportives ou autre évènement de grande ampleur et de plus de 5 000 personnes ne pourront se tenir avant le mois de septembre.

Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes.

Distribution des masques

« Il y aura assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai », a promis le premier ministre.

A partir du 30 avril, une plate-forme d'e-commerce sera mise en place par La Poste pour distribuer chaque semaine plusieurs millions de masques grand public. En outre, l'Etat prendra en charge 50 % du coût des commandes faites par les collectivités locales.

Les pharmacies et la grande distribution seront invitées à vendre des masques jetables ou lavables.

Les masques seront distribués

-          par les entreprises pour leurs employés ;

-          par les collectivités pour leur personnel ;

-          par l'éducation nationale pour ses personnels et les élèves ;

-          par les centres communaux d'action sociale (CCAS) et associations pour les publics vulnérables (5 millions de masques par semaine).

Objectif de 700 000 tests par semaine

Le gouvernement s'est fixé « l'objectif de réaliser au moins 700 000 tests virologiques par semaine au 11 mai ».

Isolation des porteurs du virus

Les personnes positives auront le choix entre s'isoler chez elles (ce qui place tout le foyer en quatorzaine) ou s'isoler dans un hôtel réquisitionné.

 

Le discours de Monsieur Édouard PHILIPPE https://www.gouvernement.fr/partage/11518-discours-de-m-edouard-philippe-premier-ministre-presentation-de-la-strategie-nationale-de